Wendy
Cornu

INTENTION

« Pendant plus d’une dizaine d’années, j’ai travaillé aux côtés de chorégraphes et de compagnies à rayonnement national et international, chacun développant  un univers artistique personnel et des procédés particuliers de composition.
Chaque création a été pour moi un moyen d’enrichir un vocabulaire chorégraphique mais aussi de partager des questions fondamentales autour de la notion de « qu’est ce qui fait œuvre ?  » : quels sont les enjeux physiques, sensibles, conceptuels …?

Bien que j’initie la conception globale d’une œuvre, je m’associe depuis le début à d’autres artistes : chorégraphes, danseurs, musiciens, compositeurs, concepteurs vidéo …
La rencontre, l’échange de points de vue, la confrontation parfois, mettent l’intuition, les esprits et les cœurs en vibration créative.

Plusieurs préoccupations sont devenues récurrentes avec le temps : trouver de nouveaux chemins d’écriture de mouvement, développer et interroger la relation musique/danse, travailler sur l’architecture de la lumière, le sens de l’œuvre, etc …
J’ai également toujours été sensible à la manière dont le spectateur reçoit une œuvre, qu’elle soit chorégraphique, musicale, théâtrale… Trouver des moyens pour qu’il se détache de la question du sens porté par l’auteur(e) pour l’inviter à se laisse toucher personnellement par ce qui fait écho en lui de manière intuitive, émotionnelle …

Dans chacune de mes créations, je requestionne la notion de composition.
Le mouvement abstrait est le moteur principal de ma recherche. Il s’exprime instinctivement à travers les corps des interprètes selon divers appuis chorégraphiques définis. C’est par la répétition de l’expérimentation que la danse s’écrit, pour se transformer en fonction de contraintes choisies et du contexte dans lesquels l’interprète la traverse. Le fond reste le même lorsque la forme, elle, diverge.

Au fil des années, je développe des procédés résultants d’un processus de composition qui se continue à travers les projets, pour laisser émerger une nouvelle forme spectaculaire. Celle-ci peut aussi bien prendre le format d’une pièce plateau, pour l’espace public ou performatif.

Je laisse aujourd’hui le sens dramaturgique émerger. De cette manière je ne suis pas dans un choix conscient du sens qui va être donné, mais dans l’observation de l’apparition et la transformation de celui-ci jour après jour. L’œuvre dramaturgique se crée « presque » d’elle-même.

Les années de recule et l’identification de ce processus me permettent aujourd’hui de réaliser que dans chacun des projets dont j’ai été l’auteure, une mise en exergue du lien entre abstrait et sensible s’imposait. Comme deux strates fondatrices, parallèles et indissociables. »

Wendy Cornu

Biographie

 

Wendy Cornu se forme au sein du CNDC (Angers 2000-01) et du CDC (Toulouse 2002) et y expérimente diverses techniques du corps en mouvement ( Feldenkrais, Alexander, Buto, Body-Mind Centering, …), abordant ainsi le travail de nombreux chorégraphes ( Dominique Dupuy, Thierry Bae, Serge Ricci, Carlotta Ikeda, Louise Burns, Marco Berrettini, …).
A partir de 2002, elle s’associe comme interprète à la démarche artistique d’ Emanuel Gat (Israël/France), Georges Appaix (Marseille), Brice Leroux (Belgique/France), Erika Zueneli (Paris), Emmanuel Grivet (Toulouse), Pierre Cottreau et Geisha Fontaine (Paris).

Depuis une quinzaines d’années, elle développe son propre travail de recherche. A partir de 2009, elle poursuit sa recherche  au sein de la Compagnie Mouvimento qu’elle dirige aux côté de Julie Alamelle.  Ensemble, elles co-signent 4 pièces entre 2013 et 2016. Depuis 2017, chacune développe sa propre ligne artistique tout en continuant à travailler côte à côte au sein de la structure Mouvimento.

Wendy aime partager et transmettre avec divers publics une approche pédagogique du mouvement dansé où s’entremêlent diverses techniques du corps en mouvement ( Improvisation dirigée, yoga, BMC, …). Elle est intervenante et jurée en Conservatoires départementaux et régionaux, et pour la Fédération Française de la Danse. Elle est également appelée par divers structures pour créer des projets chorégraphiques avec des groupes amateurs ou semi-professionnels.

Créations :
Performances (2002-2013), Et pluie c’est tout (pièce jeune public – 2005), Lixe(L’) (2006), 4’27 (2009), 3Times,… (2010-11), Ellipses (2013-14), Décalage horaire  (2014-15), De chair et d’os (2015), Effacée(s) (2016).

Commandes :
Imagery seas – Carrefour artistique BOUGE – KLAP Marseille ( 2016), Elle(s) – Festival de Danse de Simiane ( 2015), My funny valentine – Festival Lab#01St Nazaire ( 2012)